Quelques définitions


L’hypnose classique: Basée essentiellement sur la suggestion, ancêtre de toutes les formes contemporaines de l’hypnothérapie et de la psychothérapie.


L’hypnose Éricksonienne: Milton Erickson a mis en pratique l’hypnose métaphorique, induisant le sujet dans un état léger de modification de conscience.


L’hypnose conversationnelle: Elle permet de mobiliser le subconscient sans transe formelle.


L'hypnose mixte: l’harmonie du corps, du cœur, de l'âme et de l'esprit, est une synergie des connaissances classiques et contemporaines de l'hypnose : elle puise ses racines dans l'hypnose suggestive, s'inspire de son histoire contemporaine, intègre les traditions anciennes et nouvelles des thérapies quantiques. Elle cible la mise en énergies positives du quotidien grâce à la trans-formation du sujet, dans l'équilibre et l'harmonie du corps (en bonne santé) du cœur (dans son affect et ses relations à autrui) de l'âme (dans sa dimension spirituelle et universelle) et de l'esprit ( avec la mise en exergue de la confiance en soi et l'estime de soi, dans la réalisation de ses désirs les plus profonds).


L'auto-Hypnose : C'est un exercice facile d'accès, qui se pratique au quotidien. Elle prolonge l'hypnothérapie et surtout accélère le processus d'intégration de la nouvelle structure mentale et son entretien.
L'auto-hypnose est enseignée lors de suivi thérapeutique. Elle peut ainsi être pratiquée tout au long de sa vie, en quelque circonstance et quelque lieu que ce soit.
Le conscient :
 Il est logique: les limitations analytiques et rationnelles semblent êtres connectées à la faculté critique.
 Il est le siège de la volonté, comme de l’adrénaline mentale. Il fonctionne aussi longtemps que la concentration est maintenue.
 Il a une mémoire temporaire: quand la concentration est perdue, la mémoire l’est aussi.
 Il est limité: il peut seulement contenir 5 à 9 données à la fois.
 C’est le point de concentration: il peut se déplacer, se concentrer sur le passé, le présent, le futur et les espaces imaginaires. Il peut être dirigé vers le subconscient et l’inconscient.
 Il est soumis à des règles de morale, à la bonne éducation, aux croyances, à des convictions et à des limites.
L’inconscient:
 Il agit sur le fonctionnement automatique de notre corps: respiration, réflexes, transpiration...
 Il induit les réponses physiques et émotionnelles: les aspects physiologiques comme les tensions musculaires.
Le subconscient:
 C’est une mémoire permanente, comme le disque dur d’un ordinateur.
 Il est le siège des habitudes: pensées et comportements automatiques.
 Il a un rôle protecteur: motivation des peurs, évitement de la douleur physique, émotionnelle réelle ou imaginaire.
 Il est fainéant et économe et donc ne veut pas changer.
● On y trouve des croyances qui peuvent êtres méconnues de notre conscient et qui remplissent les vides de nos connaissances incomplètes.
 Il est le lieu des émotions, qu’elles vous aient laissé satisfait ou insatisfait : besoins, souhaits, désirs, peurs, tristesses, solitudes, dépression…
 Il est illimité: personne n’a jamais utilisé toute sa capacité.
 Il ”est” imagination (C’est une des manières d’y accéder).
 Il est source de créativité et d’intuition; notre 3e œil.